Carénage

Tous les 2 ans environs, nous devons sortir le bateau de l’eau quelques jours, pour s’occuper de tout ce qui se cache sous la ligne de flottaison . On essaye de le faire en une semaine maximum, mais on ne sait jamais ce qu’on va découvrir avant de l’avoir sorti de l’eau.

Les missions principales d’un carénage sont :

  • Refaire la peinture de la coque, ce qu’on appelle l’anti-fouling. C’est une peinture chimique biocide, qui empêche aux algues puis aux crustacés de s’incruster sur la coque. Nous cherchons de nouvelles alternatives aux peintures ultra polluantes utilisées depuis des décennies. Si vous avez des suggestions, nous sommes preneurs.
  • Changer les anodes. Toutes les pièces métalliques, généralement en inox, qui se trouvent sous la surface de l’eau souffrent du phénomène d’électrolyse ; elles se font ronger. Pour empêcher ou freiner ce phénomène, nous posons des pièces de métal faibles, des anodes, sur les pièces à protéger (quille, arbre d’hélice, hélice…)
  • Remplacer l’hélice. Nous avons une nouvelle hélice, elle a hâte d’être en place, pour donner un petit coup de boost à Chicon quand on est au moteur. Il faudra donc retirer l’ancienne avec un extracteur, puis placez la nouvelle hélice et bien la sécuriser.
  • Changer la bague hydrolube de l’arbre d’hélice, qui permet à ce dernier d’être soutenu, sans qu’il n’y ait de jeu dans l’arbre.
  • Vérifier tous les passe-coque et les vannes, et les remplacer si besoin.
  • Refaire le joint quille-coque au sikaflex. Nous devons refaire tous les deux ans ce joint d’étanchéité entre la quille et la coque.
  • Tout le reste…les surprises, qui pour le coup sont rarement bonnes

 

Comment s’organise ce chantier ?

  • Bien. Parce que c’est mieux.
  • Nous allons travailler de 8h à 17 heures tous les jours
  • Nous vous logeons, soit à bord si le chantier choisi le permet, soit dans un autre bateau, ou appartement

 

Qu’est-ce que nous proposons ?

  • Une semaine de boulot sur chantier = une semaine de navigation, pour ceux qui ont le temps, et préfèrent l’échange de bons procédés
  • Une expérience pour ceux qui envisagent de devenir propriétaire d’un bateau
  • Un partage de connaissance
  • Du soleil presque tous les jours, l’apéro tous les jours
Nous suivre sur les réseaux sociaux